La Chemise En Jersey

Véritable pièce maîtresse de la mode masculine, la chemise se porte en été à la plage comme en semaine au bureau. Mais trouver la chemise homme parfaite, confortable, cool et moderne, ce n’est pas chose simple. C’est sur ce constat que démarre l’aventure Les garçons faciles, en réinventant l’un des vêtements les plus porté par les hommes, avec pour objectif de devenir le spécialiste de ce domaine. L’histoire de la marque démarre avec Paul, une chemise décontractée et légère, en Jersey 100% coton…

Le Jersey, qu’est-ce que c’est ?

Pour les novices en confection et tissus, une petite explication s’impose : on ne peut pas dire du Jersey qu’il est une « matière » à proprement parler, car il est en fait une maille, c’est-à-dire une technique de tricotage (comme vos pulls en laine par exemple). Son point spécifique donne au tissus final une élasticité naturelle, quelque soit le type de fil utilisé (laine, coton, …). De plus, le Jersey a la particularité de ne pas s’effilocher. Il en fait donc un tissu de choix et de qualité pour la confection de beaucoup de vêtements !

Son invention remonte au XVIème siècle, sur l’île britannique de Jersey. Les habitants de l’île tricotaient à cette époque ce point spécial dans la laine, pour habiller les marins partant pêcher plus au nord. Il faudra attendre qu’une certaine Gabrielle Chasnel (Coco Chanel pour les intimes) remette cette maille au goût du jour. En effet, en 1915, la Première Guerre Mondiale a amené avec elle une pénurie de tissus, obligeant la créatrice à repenser le processus de confection de ses vêtements. Les usines de Jersey fonctionnant encore, Coco Chanel se tourne vers cette maille jusqu’alors uniquement utilisée pour fabriquer… des sous-vêtements masculins ! L’histoire a fait le reste, et aujourd’hui le Jersey est décliné sous toutes les formes de notre garde-robe.

La maille phare de la marque est donc née de concepts qui nous tiennent à cœur : la facilité du pull des marins avec l’élégance de la mode contemporaine et surtout, intemporelle.

L’origine de la chemise Paul…

Soyons honnête, nous n’avons pas inventé la chemise. Mais Arnaud, le fondateur de la marque, l’a repensé. Dans son vestiaire et dans celui de ses potes, quelle est le vêtement le plus confortable ? Le t-shirt, sans hésitation. Mais, quelle est la pièce la plus élégante ? La chemise bien sûr. Or, une chemise c’est souvent LA pièce très habillée, un peu trop chaude pour l’été et pas assez décontractée pour le week-end. Arnaud s’est donc mis au défi de repenser cette pièce de sa garde-robe, et de l’adapter afin que sa bande de potes puisse la porter n’importe quand. Très attaché à la qualité du tissu, il s’est également intéressé aux différentes mailles possibles pour la confection de sa chemise parfaite.

Le cahier des charges de ce projet semblait donc assez clair (ou presque) : on voulait une chemise super cool, souple et confortable comme un t-shirt mais avec un minimum de tenue, notamment au niveau du col. On voulait la porter à la plage comme en ville, au bureau comme en vacances. L’élégance de la chemise et la simplicité du t-shirt. Facile, non ?

Inspirés par les acteurs chics et cools des années 70, nous nous sommes penchés sur le Jersey comme maille de départ. Cependant, la tâche ne fut pas si facile. En effet ce tissu un peu spécial est habituellement utilisé dans la fabrication de t-shirts, et nécessite machines et aiguilles spécifiques, que ne possèdent pas forcément les usines de chemises. A contrario, les usines ou les ateliers qui travaillent le Jersey ne sont pas équipés pour fabriquer les pièces spécifiques aux chemises, à savoir un col, une poignée de manche, des boutonnières… Mais cela n’a pas arrêté Arnaud. Déterminé à créer la chemise homme la plus cool possible, il se lance à la recherche de tricoteurs et d’usines de confection.

La première étape fut donc le salon Première Vision, à Paris, afin de dénicher le tissu idéal. Ce salon annuel est le lieu de rencontre des fabricants de tissus et des professionnels de l’habillement, où les exposants sélectionnés avec soins présentent leur nouvelle collection de tissus. Après deux jours de recherche, et des centaines d’étoffes entre les mains, LE Jersey 100% coton parfait fut déniché, au toucher agréable et d’une légèreté inégalable (105 grammes au m²), d’origine portugaise. Et cerise sur le gâteau, biologique, permettant de lutter contre les pesticides dévastateurs des champs de coton.

Sur les recommandations de notre tricoteur, nous sommes allés à la rencontre de plusieurs usines et façonniers expérimentés. Notre choix s’est porté sur une petite usine de la région de Porto, au cœur de l’industrie textile portugaise.

Une bonne dizaine de prototypes plus tard, notre chemise parfaite était enfin achevée ; bien décontractée, de belles finitions et surtout une bonne tenue du col et des poignées en évitant leur rigidité. Pour se faire, nous avons fait le choix d’utiliser le thermocollant, cette fine couche de tissu encollé, qui vient s'intercaler dans certaines pièces de vos chemises : le col et le pied de col pour la tenue, les poignées mais aussi la patte de boutonnage.

qqRYZJaO2k_smsKbgXNaH4cROF4Z7RMCwel55jJf

Mais le processus de création ne s’arrête pas là. A ce moment-là, Les garçons faciles est une marque toute jeune, avec l’ambition de sortir une gamme de chemises en plusieurs coloris. Mais les minimums de production imposés par les usines sont trop élevés pour une petite marque marseillaise ! Alors, nous avons repensé la technique et le procédé de fabrication ; plutôt que d’acheter notre jersey déjà teint, nous avons choisi de se fournir en écru dit « prêt à teindre ». Nos chemises homme sont donc façonnées en écru, puis plongées dans des bains de teintures pour obtenir la bonne couleur. Ce procédé est connu sous le nom anglais de « garment dyed ». Cette technique apportait de nombreux avantages pour la petite marque que nous étions : quantités fabriquées en écrus plus importantes, réactivité pour d’éventuels réassorts mais aussi et surtout, les couleurs obtenues et le toucher unique.



Quand est-il de l’environnement et de l’impact toxique sur les humains me direz-vous ? Pour Les garçons faciles, il est important que nos vêtements soient fabriqués dans les meilleures conditions possibles, tout en respectant notre budget et notre cahier des charges. Sachez que bain de teinture ne rime pas forcément avec ceux de la médina à Fès, avec des feuilles de menthe sous le nez pour supporter l’odeur concentrée des colorants. Les garçons faciles ont porté leur choix sur un procédé de teinture labélisé Oeko-Tex. Cette certification garantit une non-toxicité pour l’environnement ET pour la peau. Nos teinturiers utilisent des machines fermées, dont l’évacuation est directement reliée à un parcours de traitement des eaux usées. Le label Oeko-Tex implique des visites régulières des autorités de Porto à la teinturerie pour s’assurer du respect du cahier des charges.

Ni0pdDnsCTzYHuVD93GhXraAcEYk5p_TC39TOxP7

C’est donc ainsi que naquit Paul, la chemise devenue intemporelle chez Les garçons faciles, revisitée à chaque saison dans différentes couleurs, dont le succès a fait l’histoire de la bande. Depuis, d’autres modèles de chemises ont vu le jour dans des mailles et tissus différents, comme les Mats en jacquard pour l’hivers, ou les mais Paul reste tout de même la chemise favorite du vestiaire Les garçons faciles.

Partager cet article

Associated products